Bonjour nous sommes le : 23/09/2020 - Et Il est : 17:22:33

Suivez nous sur Facebook

 Fondée au XI èmesiècle et classée monument historique par un arrêté du 10 décembre 1880.

bassac001pp

Ancienne abbatiale fondée en 1002, elle futc onsacrée vers 1015 par les evêques d'Angoulême et de Saintes , puis rattachée en 1092 à l'abbaye de Saint Jean d'Angély et enfin libérée en 1246.
Saccagée pendant la guerre de cent ans , elle fut fortifiée par les moines puis restaurée de 1247 à 1286.
Pillée en 1434 par les Anglo-Gascons , elle est à nouveau restaurée et fortifiée de 1451 à 1476.
Elle souffre à nouveau sous les coups des Protestants en 1564, puis des Catholiques en 1569 (durant la bataille de Jarnac ).
Après son affiliation à la nouvelle congrégation bénédictine de Saint Maur , de vastes travaux de reconstruction sont entrepris .
Tous les bâtiments sont vendus comme biens nationaux à la Révolution Française et il faudra attendre 1947 pour que la congrégation des frères missionnaires de SainteThérèse de l'Enfant Jésus , commence à les racheter petit à petit pour en faire sa maison mère .
Le monument est restauré et l'ancienne salle capitulaire mauriste transformée en chapelle Sainte Thérèse .
abbayedebassacimagelarge

LES GRANDES DATES DE L’ABBAYE DE BASSAC

L’Abbaye de Bassac a été fondée au début du XIe siècle, dans le diocèse de Saintes. Elle a subi d’importants remaniements au cours de ses mille ans d’histoire.

• Fondation au début du XIe siècle (1002-1003) par le seigneur de Jarnac, Wardrad Lorichès, et son épouse Rixendis, actée solennellement à Rome par le Pape Sylvestre II, les évêques et les grands seigneurs d’Aquitaine.

• 1017 : Consécration de l’église Saint-Étienne et installation d’une première communauté de moines bénédictins venant de l’Abbaye St-Cybard d’Angoulême.
• Rattachement au grand réseau monastique de Cluny de 1095 à 1246.
• Reconstruction de l’église abbatiale au cours de la première moitié du XIIIe siècle (voûtement de style gothique angevin). Apogée du rayonnement spirituel et temporel de la communauté monastique de Bassac (renommée des reliques notamment)
• Incendie et pillage de l’Abbaye par les troupes anglaises lors de la Guerre de Cent Ans au XIVe siècle.
• Reconstruction et fortification de l’Abbaye sous l’abbatiat d’Henri de Courbon (1451-1476) incluant le cloître, le logis de l’abbé, l’église, l’enceinte abbatiale.
• Pillage de l’Abbaye et du village lors des Guerres de Religion à partir de 1562 et lors de la Bataille de Jarnac en 1569. Communauté et bâtiments en sortent ruinés pour plusieurs décennies.
• 1666 : Affiliation de l’Abbaye de Bassac, grâce à l’abbé Dom Etienne Hillairet, à la Congrégation des moines bénédictins réformés de saint Maur (Mauristes). À partir de 1677, début du chantier de reconstruction des bâtiments conventuels et création d’un nouvel aménagement liturgique de l’église abbatiale.
• 1790-1792 Expulsion de la communauté monastique et vente des bâtiments conventuels comme biens nationaux en divers lots rachetés par des fermiers de Bassac.
• Années 1820 démantèlement des galeries du cloître (déjà en partie ruinées), transformation des espaces intérieurs en usage agricole et viticole.
• Entre 1874 et 1885 restauration de l’église devenue église paroissiale au lendemain de la Révolution française.
• Été 1947 arrivée des Frères missionnaires de sainte Thérèse. Rachat et réhabilitation progressifs des bâtiments pour faire de l’Abbaye un centre d’accueil spirituel.
• Années 1980-1990 importants travaux de restauration (cour du cloître, salles voûtées, escaliers, etc.) subventionnés par l’Etat après le classement au titre des Monuments historiques en 1983, soutenu personnellement par le Président François Mitterrand (1981-1995), natif de Jarnac.
• Fin 2012 départ de la congrégation religieuse (Frères Missionnaires de sainte Thérèse). Reprise des activités d’accueil et d’animation par les bénévoles de l’Association des Amis de l’Abbaye de Bassac.

histoire millenaireLogo Abbaye News